11 CLÉS POUR BIEN GÉRER SON TEMPS

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 4
  •  
  •  
    4
    Partages

11 CLÉS POUR BIEN GÉRER SON TEMPS

La question du temps, de sa gestion et de l’efficacité personnelle me passionnent depuis toute jeune. Les personnes qui me connaissent me demandent parfois comment je fais pour tout mener de front, alors voilà mon secret.

  1. SE DISCIPLINER

Bien gérer son temps n’est pas facile en soi, il faut beaucoup de volonté et de ténacité. Les mauvaises habitudes reprennent vite leur place et on se laisse facilement submerger. Votre ennemi est clairement “la procrastination”, le fait de remettre au lendemain. Il vous faudra une discipline de fer pour vous tenir à votre nouvelle organisation. Les tâches les plus ennuyeuses ont naturellement tendance à être reportées dans le temps (la déclaration d’impôts par exemple) mais on néglige trop souvent le soulagement et l’impact positif de pouvoir s’atteler rapidement à ce type de mission pour s’en libérer.

Il convient aussi de se fixer un délai (raisonnable) pour boucler une tâche. Vous serez plus efficace.

  1. ANTICIPER

Si le sentiment d’urgence peut booster certains, il me met quant à moi un stress extrêmement négatif. Ce blog vise la prévision du burn out. Travailler dans l’urgence, selon moi, y conduit tout droit! Il conviendrait donc de pouvoir anticiper les évènements et les tâches afin qu’ils puissent être effectués dans la sérénité. Ainsi, découper un objectif lointain en sous objectifs permet d’avancer de manière efficace dans la réalisation de ses projets.

Prendre en charge une tâche quelques jours avant son échéance permet aussi de se laisser une marge en cas de difficultés dans sa réalisation. Ne dites-vous pas à votre enfant de ne pas faire son DNS de maths à la dernière minute?

  1. PLANIFIER

On l’a vu, découper un projet en sous objectifs a un impact considérable sur notre sentiment d’efficacité personnelle. Il convient alors de planifier dans le temps chaque sous-objectif et de leur donner une échéance. Par exemple, pour le 1er juin, cette tâche doit être bouclée.

Prendre du recul une fois dans la semaine est une habitude à prendre. En ce qui me concerne, je la pratique le dimanche et ne peux plus m’en passer, sous peine de démarrer la semaine dans le chaos. Il vous suffit une fois dans la semaine de planifier vos tâches, selon le temps disponible dans chaque journée.

  1. FAIRE DE L’AGENDA SON MEILLEUR AMI

Je ne peux quant à moi plus m’en passer! J’ai mis des années avant de trouver le modèle qui me convient (taille, organisation de la semaine, classeur ou relié, …).

Depuis quelques années, je le choisis petit, avec une semaine sur 2 pages et les jours écrits horizontalement. J’avais en effet tendance à me mettre une quantité impressionnante de choses à faire dans la journée. Ne réussissant pas à m’auto-discipliner, j’ai choisi un agenda avec 6 ou 7 lignes quotidiennes. Du coup, je ne peux pas trop m’en mettre. Et ça marche!

  1. FIXER DES PRIORITÉS

Chaque matin, avant de commencer ma journée, je numérote mes objectifs du jour dans leur ordre d’exécution. Les premiers à exécuter seront ce qui est important et urgent. Viendront ensuite ce qui est important et non urgent, puis ce qui est urgent mais non important.

Seul ce qui est important et urgent est ma priorité du jour. Pour le reste, je lâche prise… et je fais de mon mieux.

  1. ÊTRE RAISONNABLE

La gestion du temps est un outil dont l’objectif est la sérénité. Si vous vous prévoyez trop d’objectifs, vous passez totalement à côté. C’est mon défaut. Le choix d’un agenda avec moins de lignes m’a beaucoup aidé. Vous pouvez aussi considérer qu’il vous faudra 50% de temps supplémentaire pour effectuer une tâche spécifique. Par exemple, une tâche estimée en durée à 20 minutes pourra être programmée sur 30 minutes. Même principe que quand vous prévoyez des travaux chez vous!  C’est important pour votre bien être. La satisfaction d’avoir accompli ce qui devait être fait est un puissant facteur d’efficacité personnelle et de motivation.

  1. SE RÉCONCILIER AVEC LES HABITUDES

Nous sommes des êtres d’habitude. Ce n’est qu’en répétant les mêmes pratiques que votre cerveau modifie ses connexions synaptiques. S’il est vrai que se frayer un chemin pour la première fois en pleine nature n’est pas facile, à force de l’emprunter, ce chemin sera de plus en plus évident et nécessitera de moins en moins d’efforts.

  1. SAVOIR DIRE NON

Savoir dire non est une condition essentielle pour garder une maîtrise relative de son temps. Si vous acceptez toutes les demandes qui vous sont faites, le débordement vous guette. En particulier au travail, vous pouvez tenter de négocier les tâches demandées avec votre supérieur hiérarchique. Dans le cadre familial, vous n’êtes pas obligé d’accepter toutes les sorties qui vous sont proposées…

  1. COMPOSER AVEC L’IMPRÉVU

L’imprévu fait partie de la vie. Notre vie serait terne et monotone sans cela… C’est pourquoi la hiérarchie des tâches est importante: elle permet de cibler les objectifs incontournables et de lâcher prise sur le reste. Apprendre à supporter l’imprévu nécessite une certaine flexibilité. Cette dimension est importante pour notre bien être quotidien.

  1. LIMITER LES INTERRUPTIONS

Il vous faut fermer votre porte au sens propre comme au sens figuré. L’efficacité personnelle nécessite une certaine focalisation. Si, en même temps que vous effectuez une tâche, vous checkez vos mails ou recevez des messages Facebook, votre productivité sera forcément altérée. Notre cerveau est monotâche. C’est d’ailleurs beaucoup plus agréable et moins stressant !

  1. SE LEVER TÔT

C’est mon dada! La journée appartient à ceux qui se lèvent tôt, c’est bien connu! Les plus grands hommes du monde se lèvent tôt, ce n’est pas pour rien!

Le matin est un moment magique, rien qu’à vous. Il est bon de consacrer les toutes premières minutes du jour à votre bien être et à votre développement personnel. Le reste de la journée se déroulera dans la sérénité et l’énergie.

Virginie

N’hésitez pas à me faire part de votre expérience personnelle dans les commentaires ci-dessous.

Retrouvez ici le podcast de cet article. Vous pouvez aussi le télécharger.


Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 4
  •  
  •  
    4
    Partages
  • 4
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *