Comment décoder le comportement de son partenaire et ainsi limiter les conflits dans le couple?

Comment décoder le comportement de son partenaire et ainsi limiter les conflits dans le couple?
Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment limiter les conflits de couple?

Qu’on le veuille ou non, les hommes et les femmes fonctionnent différemment.
Nos besoins sont différents. Nos cerveaux se sont forgés par l’évolution et l’adaptation à l’environnement. En effet, l’homme ancestralement chasseur, et la femme cueilleuse et gardienne du nid ont conditionné pendant des milliers d’années notre fonctionnement neuropsychologique. Les œstrogènes et la progestérone sont des hormones de maternage alors que la testostérone est une hormone engendrant la compétition. Peut-on s’en vouloir d’être programmé comme cela ? Et pourtant ces différences sont au centre de bien des conflits de couple.
1. La femme, lorsqu’elle rencontre un problème a besoin de parler pour se décharger.
L’homme, quant à lui a besoin de s’isoler pour trouver une solution.

2. Les femmes ont des capacités verbales et émotionnelles plus développées que celles des hommes qui, à l’inverse, montrent de meilleures capacités spatiales et logiques.

3. La femme utilise le langage pour créer du lien et gérer ses émotions. L’homme quant à lui s’en sert surtout pour relater des faits.

4. La femme montre son intérêt accru pour les détails (d’où son goût pour l’esthétique), y compris pour les signaux non verbaux plus subtiles, les hommes quant à eux voient de manière globale.

5. Les femmes ont tendance à penser tout haut. Lorsqu’elles s’expriment, elles ne s’attendent pas à ce qu’on résolve leurs problèmes. Les hommes sont dans la résolution de problème mais ont besoin de s’isoler pour le faire. Ils ne fuient pas pour autant la relation.

6. Les femmes ont besoins d’être écoutées alors que les hommes cherchent à résoudre leurs problèmes. Néanmoins, les hommes apprécient peu les conseils s’ils ne le demandent pas.

7. Elles ont tendances à utiliser une large palette émotionnelle alors que les hommes sont davantage dans le contrôle.

8. Les femmes privilégient un discours indirect qui peut laisser l’impression qu’elles tournent autour du pot afin d’éviter la confrontation. Les hommes quant à eux ont un discours plus direct, concis et informatif. Ils prennent facilement le discours au pied de la lettre.

9. Les femmes reconnaissent assez facilement leurs erreurs, ce qui leur permet de bâtir une relation de confiance et d’entretenir le lien. Pour les hommes, accepter ses erreurs est un constat d’échec douloureux qui peut leur renvoyer en sentiment d’incivilité. C’est pourquoi ils rechignent souvent à le faire spontanément…

10. Les hommes apprécient la compétition alors que les femmes sont davantage dans la coopération.

11. Une femme qui n’est pas satisfaite de ses relations affectives ne peut s’investir dans son travail. Alors qu’à l’inverse un homme non satisfait de son travail peut s’investir dans la relation.

12. En cas de stress, les femmes sont impactées négativement dans leur libido alors que pour les hommes, la relation sexuelle à un effet apaisant sur le stress.

On le voit bien, hommes et femmes semblent programmés différemment génétiquement. Pas étonnant qu’il y ait des quiproquos dans la communication.
Comprendre le fonctionnement différent de l’autre permet de ne pas se sentir visé personnellement par certains comportements.

En écrivant cet article, m’appuyant sur les lectures ci-dessous, j’ai bien conscience qu’il prête à polémique. La féministe convaincue que je suis s’en est parfois trouvée bousculée… Il faut bien dire que même s’il faut à tout prix éviter de mettre les gens dans des petits cases réductrices, ces idées ont une part de  vérité… quoique non systématique…  N’hésitez pas à donner votre avis! 

Virginie BOSSUT

Psychologue clinicienne


Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *