Comment des tensions conjugales peuvent engendrer des problèmes de comportement chez vos enfants ?

Les conflits parentaux
Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Même si elles sont soigneusement dissimulées, les tensions conjugales ont une évidente répercussion sur le comportement de votre enfant.
Dans cet article, vous comprendrez par quel mécanisme cela agit.

  • Votre enfant est une éponge émotionnelle. Il perçoit le climat de tension même s’il ne l’exprime et même si vous évitez de vous disputer devant lui. En effet, 80% de la communication humaine passe par le non verbal.
    Cela génèrera chez votre enfant des émotions négatives (Peur, tristesse, colère, culpabilité) qui pourront favoriser des comportements inadaptés.
  • Votre enfant a besoin de frontières claires entre le sous-système « parents » et le sous-système « enfants ». C’est pourquoi il est essentiel que chacun reste à sa place ; Une trop grande fusion entre un parent et son enfant déstabilise le système familial. Comme tout manque de clarté, cela engendre de l’anxiété chez l’enfant et donc un plus grand risque de passage à l’acte. Votre enfant a besoin de ses deux parents pour se construire. Il apprécie de voir ses parents amoureux et solidaires. C’est étayant pour lui.
  • Les désaccords éducatifs sont normaux … mais ne doivent jamais être exprimés devant l’enfant.
    Nous construisons notre fonction de parents selon notre histoire et notre personnalité, il est donc tout à fait logique que les deux parents ne soient pas toujours sur la même longueur d’onde.
    Ces désaccords doivent être négociés et discutés en dehors de la présence de l’enfant afin d’aboutir à des règles claires.
    Tout flottement génèrera de l’anxiété et une affiliation à l’un des deux parents au détriment de l’autre.
    Ainsi les parents doivent se soutenir entre eux et surtout ne jamais se disqualifier. Seule la cohésion parentale permettra une adhésion plus aisée à la règle.
  • Les rôles doivent être équilibrés.
    L’éducation des enfants et la tenue de la maison doivent reposer sur les deux parents au risque de fatigue et de frustrations.
    S’occuper d’un enfant est épuisant et chaque parent a besoin d’être relayé afin de se ressourcer. L’épuisement émotionnel et physique d’un parent peut conduire à des situations extrêmes de détresse, voir même de violence.
    Par ailleurs, l’enfant a besoin de passer du temps de qualité avec chacun de ses parents. Plus la relation est de bonne qualité, plus l’enfant cherche à se conformer à la règle pour faire plaisir (dans un premier temps), avant qu’elle ne soit intégrée.

L’éducation des enfants et le quotidien sont facilités lorsqu’il existe une solidarité parentale. Cela est tout aussi valable lorsque les parents sont séparés. Cela atténue la souffrance de l’enfant, favorise sa résilience et son adaptation.


Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *